+ services en département

Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Transitions collectives : accompagner les entreprises et les (...)

Transitions collectives : accompagner les entreprises et les salariés

| Publié le 12 mars 2021 | Dernière mise à jour le 1er avril 2021
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Elisabeth Borne, Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, a annoncé le lancement officiel du dispositif « Transitions Collectives » qui vise à accompagner les entreprises et les salariés qui font face à des mutations économiques durables dans leur secteur.

  • -Pour les salariés dont l’emploi est fragilisé, « Transitions Collectives » propose un accompagnement pour se reconvertir vers des secteurs qui recrutent dans un même bassin d’emploi. Pendant toute la durée de la formation, le salarié conserve sa rémunération et son contrat de travail.
  • -Pour les entreprises, la démarche se fait en trois étapes :
    - l’identification des métiers fragilisés dans un accord de type GEPP (Gestion des emplois et des parcours professionnels),
    - l’information via le conseiller en évolution professionnelle (CEP) des salariés susceptibles d’être éligibles au parcours de formation,
    - le dépôt du dossier de « Transitions Collectives » auprès de l’AT-Pro avec l’appui de l’Opérateur de compétences (Opco).

Afin de garantir aux salariés des parcours de reconversion sécurisés vers des métiers porteurs, l’Etat financera en fonction de la taille de l’entreprise tout ou partie des projets de reconversion :
• 100% pour les entreprises de moins de 300 salariés
• 75% pour les entreprises de 300 à 1000 salariés
• 40% pour les entreprises de plus de 1000 salariés

Une liste de métiers identifiés comme porteurs a été validée par le Crefop (Comité régional de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles), afin d’orienter prioritairement le financement des parcours de salariés entrés dans ce nouveau dispositif vers ces métiers. Cette liste doit permettre au salarié qui s’engage dans la démarche d’être sécurisé sur ses perspectives d’embauches à l’issue de la formation et pour l’Etat de s’assurer que la formation financée permettra une embauche rapide.

Qui contacter ?

Pour les entreprises  :
- Votre association Transition Pro
- Votre OPCO

Pour les salariés  :
- Le service des ressources humaines de votre entreprise.
- Votre conseiller en évolution professionnelle (CEP) : mon-cep.org ou apec.fr pour les cadres
- Votre association Transition Pro

Documents à télécharger :

--

Webmestre |